02/07/2012

l'Etat fainéant

À la belle époque du secret bancaire, si l'on rapportait aux autorités qu'une banque suisse couvrait les activités délictueuses d'un-e de leurs client-e-s, les autorités répondaient que si on leur apportait la preuve que c'était vrai, elles iraient voir si c'était vrai.

Aujourd'hui, la presse rapporte qu'elle a retrouvé en Syrie des grenades suisses qui selon la législation en vigueur ne devraient pas s'y trouver, de surcroît fabriquées par une entreprise propriété de la Confédération elle-même. De nouveau, les autorités demandent qu'on leur donne la preuve que c'est vrai et elles iront voir si c'est vrai.

Lorsque l'ancien Parti radical exigeait "moins d'État" il n'avait pas tort, si le rôle de l'État n'est que d'aller faire en double ce que le privé a déjà fait. À quand une police qui nous dira "Vous avez été cambriolé ? Amenez-nous le cambrioleur et on ira voir si c'est le cambrioleur." ?

 

 

10:15 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Bravo pour votre note. c'est vraiment claire et posée. Merci beaucoup!!!

Écrit par : assurance santé | 03/07/2012

Les commentaires sont fermés.