28/10/2012

Le conseiller fédéral veut des travailleurs mal formés

M. Schneider-Ammann veut restreindre l'accès à la maturité.  Que le prolétariat reste ignorant ! comme ça il sera sans doute plus malléable. 

Si les bacheliers peinent à trouver du travail, il serait plus utile de les former encore davantage plutôt que de les empêcher de se former. 

De toutes façons, l'éducation libère ; rendre les gens aptes au travail n'est qu'un bénéfice accessoire. L'éducation forme avant tout des citoyen-ne-s éveillé-e-s.

Comme disait l'autre, si vous croyez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance.

23:09 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.