12/11/2012

L'armée parlait quelle langue en 1932 ?

À la une de la Tribune d'aujourd'hui, Laurent Aubert parle de "l'éviction des Romands des postes de commandement…" de l'armée. On s'en souviendra lorsque le Conseil d'État, profitant de l'article 112.2 de notre nouvelle constitution genevoise, appellera l'armée pour maintenir l'ordre civil à Genève. Les Genevois auront à obéir à des ordres donnés en suisse-allemand.

18:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.