14/01/2013

Des médicaments pour les malades

Hier soir le téléjournal nous apprenait - oh scandale ! - que des médecins vendaient des médicaments. Un représentant des pharmaciens expliqua les intérêts de sa corporation. Selon la tradition de son parti, un représentant du PLR défendit la corporation. 

Personne n'évoqua l'intérêt public. Les clients souhaitent avoir les médicaments qu'il leur faut quand il le faut et là ou il le faut, avec un minimum de chicanes, surtout lorsqu'ils ne sont pas en forme !

10:10 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

@Edouard Dommen effet le bien du patient en premier que cela plaise ou non à la TRS ou à ceux qui aimeraient imposer leur loi qu 'elle soit d'ordre médical ou alimentaire surtout quand on lit le titre qui fait la Une d'un canard Romand ,un homme laissé à l'abandon 28 mois et trouvé en décomposition totale par la police!Qui balaye bien balaye devant chez soi en premier dit l'adage
mes meilleurs voeux pour 2013 pour vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 14/01/2013

Magnifique j'adore.

L'interet de la population c'est justement que celui qui decide des médicaments à prescrire ne s'auto-alimente pas financierement en les vendant.

les Titulaires des deux diplomes universitaires pharmacien et medecin ( et oui cela existe !) doivent choisir quelle profession ils souhaitent exercer les deux ne peuvent cohabiter car cela cree un conflit d'interet qui pénalise le malade.

Quant au soit disant lobby dites moi combien de pharmaciens élus existent il en suisse versus le nombre de Medecins au sein du parti dont vous parlez justement.

Meilleurs Voeux 2013, je vous souhaite d'acquerir de l'honneté intelectuelle vous en sortirez peut etre grandit.

Meilleures salutations

Écrit par : Thomas BLäsi | 15/01/2013

Les commentaires sont fermés.