18/07/2015

La Grèce et l'Allemagne : le choix des souvenirs

On rappelle souvent qu'à l'issue de la deuxième guerre mondiale l'Allemagne bénéficia d'un allègement conséquent de sa dette, indulgence qui contraste avec son intransigeance actuelle face à la Grèce. À ce propos je vous recommande le blog du 9 juillet de François-Marie Monnet, "C'est l'histoire d'un mec", sur http://notabene.blog.lemonde.fr/ 

On ne rappelle pas assez qu'au-delà de la finance, la Grèce a déjà expérimenté la rigueur allemande. Dans les années 1940 l'occupation allemande provoqua une famine qui, exacerbée par un blocus naval britannique,  fit 40'000 victimes civiles à Athènes sans compter le reste du pays (selon l'article "Axis occupation of Greece" de Wikipedia ; d'autres sources contestent ce chiffre exact).

C'est pour soulager cette famine que l'organisation Oxfam, à l'origine "l'Oxford Committee for Famine Relief" fut fondée en 1942 par des universitaires, des quakers et d'autres habitants de la ville anglaise d'Oxford. 

12:17 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook