12/09/2016

LRens : gare à bien voter, on vous surveillera !

Dans un interview dans la Tribune de Genève du 12 septembre, Guy Parmelin, Conseiller fédéral et chef du département fédéral de la défense, insiste que refuser la nouvelle loi sur le renseignement, c'est se rendre complice d'un futur attentat. Autrement dit, il menace les citoyen-ne-s qui expriment un avis contraire au sien de l'attention particulière de ses services. La Tribune tape sur le clou en mettant en titre de l'article une autre citation, *En cas de dérapage, les autorités agiront très vite."

Qu'un UDC exprime de tels propos n'étonne guère ; la grande déception, c'est que ses collègues du Conseil fédéral qui tiennent la démocratie dans leur cœur plutôt que sur le fronton de leur parti n'aient pas aussitôt clamé leur désaccord.

19:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook