La Fondation Wilsdorf innove de nouveau et donne l’exemple

La Fondation Wilsdorf, institution exemplaire s’il en est, donne encore l’exemple en innovant. Elle prend le parti de payer des impôts à partir de l’année prochaine. 

Les fondations philanthropiques en sont traditionnellement dispensées puisqu’elles consacrent leurs moyens à des activités d’utilité publique. Cette tradition laisse cependant mal à l’aise puisqu’elle accorde à ces philanthropes le choix de l’activité qu’ils et elles soutiennent à l’intérieur de ce vaste cadre aux dépens de toutes les autres activités que la collectivité publique souhaite soutenir dans le cadre du budget et selon les priorités déterminées par les élu.e.s. Les institutions philanthropiques déforment de la sorte la volonté populaire.

Que la Fondation Wilsdorf choisit de se conformer aux choix démocratiques et de ne consacrer que le solde de ses moyens à l’utilité publique selon ses propres priorités est une innovation à applaudir - et surtout à suivre !

Commentaires

  • Remarquable en effet. Et à mille lieue de ce que fait Bill Gates.
    http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2019/10/18/bill-gates-et-le-philantho-capitalisme-301581.html

Les commentaires sont fermés.