Les cadeaux que l’on rend

Tonton se porte garant pour Fiston qui veut se lancer en affaires. L’affaire réussit bien et Fiston n’a pas besoin de recourir à la garantie. Ne ressent-il néanmoins aucune gratitude, voire d’obligation, envers son Tonton ?

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.