L’industrie du tourisme veut plus d’État

La branche du tourisme a pris une page entière de publicité dans la Tribune d’aujourd’hui pour exiger « du Conseil fédéral qu’il définisse un plan concret pour les établissements de l’hôtellerie-restauration et les infrastructures touristiques. »

Le Coronavirus porterait-il  le communisme ? On croyait la planification étatique de l’économie définitivement enterrée  depuis 1989. On enseigne aujourd’hui qu’un business plan est le propre de chaque business. C’est de la diversité des choix des différents entrepreneurs que ressortent les solutions d’avenir et la résilience du secteur.

Une page publicitaire coûte cher. La branche du tourisme ne manque pas de réserves même si elle fait preuve de manque de ressources.

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.